Lecture : 4 min

Pourquoi l’On-boarding est un moment clé pour l’Engagement de votre recrue ?

Margaux Angleys - DRH nexenture
Par Margaux Angleys
HR Manager
impact-on-boarding-engagement-collaborateur

Bravo ! Dans quelques jours de nouvelles recrues vont intégrer votre entreprise ! Dans certains secteurs, les recruteurs se livrent à une vraie guerre des talents. Mais la bataille ne s’achève pas une fois le process de recrutement terminé ! Comme les écoliers qui découvrent le chemin de l’école, les premiers jours de vos recrues vont être cruciaux pour les engager et leur donner envie de se surpasser dans leur job. Leur préparer un on-boarding simple et efficace sera déterminant.

 

On-boarding level 1 : le kit de survie

Pour survivre à notre première rentrée des classes, il nous a fallu une maîtresse bienveillante pour nous expliquer le déroulé de notre journée, le programme de l’année et nous distribuer les manuels scolaires. Il nous a fallu aussi le(a) bon(ne) copain(ine) pour nous accompagner lors du premier repas à la cantine et pour nous présenter à ses camarades de classe.

Pour survivre à sa première journée en entreprise, le collaborateur a aussi besoin d’un kit de survie, le strict minimum pour ne pas être envahi par le stress de ne pas savoir quoi faire, où aller, à qui parler.

Puisque parmi tous les candidats, c’est cette personne que vous avez retenue, le premier objectif est de la pérenniser, de créer des conditions favorables dès son arrivée et de ne pas lui donner envie de fuir.

Du coup, il est indispensable que le manager soit présent pour l’accueillir dès son arrivée. Cela donne le ton, démontre de l’intérêt et permet au manager d’instaurer rapidement de la confiance. Le manager pourra alors lui présenter les contours de son travail et lui remettre son matériel professionnel. Tout ne repose pas sur le manager, dans un deuxième temps, c’est l’équipe qui doit être mobilisée pour faire découvrir à leur nouveau collègue l’entreprise. Cela passe par des choses simples comme l’inviter à déjeuner.

Admettez qu’un collaborateur qui rentre chez lui après son premier jour et qui raconte sa journée « très bien passé, j’ai fait le tour de tous les services, j’ai été présenté à toute la boite et j’ai déjeuné avec mon équipe ! » plutôt qu’un « Oui, bien passé…mon boss était en déplacement mais j’ai quand même pu récupérer mon ordi. » est bien plus motivant pour lui et amorce les prémices d’une collaboration réussie !

 

 On boarding level 2 : le kit de performance

Dès le deuxième jour, le nouvel arrivant, rassuré par son intégration de la veille est pris en main par son manager qui va pouvoir rentrer davantage dans le concret pour lui présenter ses objectifs.

Le premier, évidement sera que son nouveau collaborateur se sente bien dans son travail. Pour cela, l’installation de bonnes pratiques de communication seront essentielles : de fréquentes interactions, des feedbacks, ….

Une fois que la relation de travail est sur de bons rails, le manager doit donner des objectifs clairs et très cadrés. Il met son collaborateur sur l’autoroute pour être ultra performant. Il servira de barrières tout le long pour lui permettre de rester sur la ligne droite.

Après ce deuxième jour, le collaborateur rentre chez lui avec la conviction que non seulement il a fait le bon choix en rejoignant cette entreprise mais qu’en plus de ça, il a toutes les clefs pour être très bon dans son travail et progresser rapidement !

A la terrasse du bar le soir avec ses amis, quand votre recrue débriefera à ses amis ses premiers jours chez vous ce sera plus « Top, ma mission est claire, je sais ce que j’ai à faire et mon manager est à l’écoute » que « Pour l’instant je ne sais pas trop ce que je dois faire mais je suppose que c’est toujours comme ça quand on démarre.. »

 

On boarding level 3 :  le kit de l’Engagement

Ces premiers jours au sein de l’entreprise ont permis au collaborateur de faire connaissance avec ses collègues et de tisser des liens solides avec son manager. Il a été rassuré et sait où aller. Pour parfaire l’On-Boarding, le dernier volet sera de donner du sens à la mission confiée. En plus de son travail et de son équipe, le collaborateur a besoin d’avoir une vue d’ensemble. Il a besoin de comprendre sa mission dans sa globalité. Il doit pouvoir se réapproprier les objectifs de l’entreprise et pour cela le manager doit prévoir dans le planning une présentation du modèle économique de l’entreprise : Que fait l’entreprise, pour qui travaille-t-elle, avec quels partenaires, où gagne-t-elle de l’argent, où en dépense-t-elle… Des questions peut-être déjà abordées en entretien mais qui méritent de s’y attarder pour que le collaborateur ait la « Big Picture » et qu’il comprenne sa place dans l’organisation.

Imbriquer la mission du collaborateur dans la stratégie de l’entreprise, fera prendre conscience à chacun que la réussite de l’entreprise est l’affaire de tous.

Quand il aura son ancien collègue au bout du fil pour lui raconter son changement de carrière, ce sera « Tu te rends compte, dans ce nouveau job, la réussite du projet que l’on m’a confié va impacter… et ça permettra à la boite de lancer… ».

Un collaborateur qui passe ces 3 niveaux au cours des premiers jours de son intégration sera bien plus engagé dans la durée car partie prenante de la réussite de son entreprise. Grâce à un On-boarding simple et efficace, il aura été considéré, accompagné, mis en confiance et valorisé. Il aura de ce fait tous les ingrédients pour être un très bon ambassadeur !

 

NB : Il faut bien noter que peu importe le poste, le profil et la mission. Chaque intégration doit comporter ces trois niveaux car la réussite de l’entreprise est bien l’affaire de tous !

 

Les DRH ont bien compris que le parcours d’intégration des nouvelles recrues était capital pour attirer, engager et fidéliser. Les recrues qui intègrent votre entreprise sont les mieux placés pour faire la promotion de votre entreprise et de votre parcours d’intégration. Ils peuvent être d’excellents ambassadeurs et vous aider à recruter. Ne négligez pas l’on-boarding, c’est un atout à court et long terme.

 

A lire aussi : Vos Collaborateurs sont vos meilleurs chasseurs de tête !

ESN - Ebook Coopation

Ebook : Les 10 facteurs clé de succès pour réussir avec la cooptation.

Les enjeux, les bonnes pratiques et nos conseils pour que votre stratégie de cooptation cartonne.
Télécharger